Home

Soirées Cinéma

Les soirées cinéma du Neuro sont de retour! Le mer­credi 30 novem­bre 2016, nous présen­terons le film primé Séraphine (2008) qui a raflé sept prix aux César en 2009! Ce film franco-​belge a été réal­isé par Mar­tin Provost sur un scé­nario qu’il a coécrit avec Marc Abdel­nour. Il relate la vie de l’artiste pein­tre française Séraphine de Sen­lis qui souf­frait de psy­chose. Le film traite de son délire, de l’état mani­aque qui s’empare d’elle à la per­spec­tive d’être célèbre et for­tunée, et de sa façon de se dis­simuler au plus pro­fond d’elle-même où Wil­helm Uhde ne pou­vait l’atteindre.

Décou­vrez la sci­ence par le sep­tième art le 30 Novem­bre à 18 h 30 dans le cadre des Soirées cinéma du Neuro!

L’entrée aux Soirées cinéma du Neuro est gra­tu­ite!

Tous les films sont pro­jetés à de l’Institut et hôpi­tal neurologiques de Mon­tréal, 3801, rue University.

Voici d’autres infor­ma­tion sur notre hôte :

L’hôte du Neuro pour ce film est Jose­fina Maran­zano. La Dre Maran­zano est née en 1972 à Buenos Aires, en Argen­tine. Elle a effec­tué ses études de médecine à Buenos Aires et a tra­vaillé pen­dant plusieurs années en Argen­tine en médecine interne et en radi­olo­gie. Après avoir immi­gré au Québec, elle a tra­vaillé durant huit ans en recherche médi­cale, en par­ti­c­ulier en imagerie du cerveau. Elle fait présen­te­ment de la recherche spé­cial­isée en SP au lab­o­ra­toire du Dr Dou­glas Arnold de l’Institut et hôpi­tal neurologiques de Mon­tréal, de l’Université McGill. C’est ici au Québec que la Dre Maran­zano s’est prise de pas­sion pour les arts visuels et est dev­enue une artiste accom­plie. Elle a pris part à plusieurs expo­si­tions et a aussi exposé ses œuvres en solo à Laprairie en 2013; elle a une autre expo­si­tion solo prévue cet hiver. L’an prochain, Jose­fina par­ticipera à une expo­si­tion col­lec­tive organ­isée par le Musée cana­dien de l’immigration au Quai 21 : « Canada : Jour 1 à Hal­i­fax », qui mar­que le 150e anniver­saire du Canada.

Comme elle le dit, « d’après ce que nous savons, un hémis­phère du cerveau est lié à la pen­sée logique et ana­ly­tique, l’autre est respon­s­able de notre créa­tiv­ité. Je pense que lorsque j’ai immi­gré de l’hémisphère sud à l’hémisphère nord, les deux moitiés de mon cerveau ont eu envie de com­mencer à tra­vailler avec la même inten­sité. J’essaie main­tenant d’équilibrer mes deux hémis­phères, ou devrais-​je dire mes qua­tre hémisphères? »

Last Updated: Wednes­day, 16 Novem­ber 2016 17:41